posté le 14-04-2018 à 08:52:03

Le lac d'Averne et le lac de Lucrino.

 

 Lac Averne.

 

Lac de Lucrino.

 

Rappel :

…Les  Avernales tenaient leur nom du lac Averne en Italie du sud près de Naples, car on croyait qu'on pouvait entrer par le lac dans le monde des Enfers, ainsi que le fit Enée avec l'aide de la Sibylle…

 

 

C'est depuis le lac d'Averne, miroir d'eau à l'intérieur du cratère d'un volcan qui s'est formé il y a 4000 ans, que selon la religion grecque et ensuite romaine, on accédait à l'Hadès, l'outre-tombe, l'entrée mystique aux enfers décrit dans l'Enéide de Virgile. Sur les rives du lac, se trouvent les restes du Temple d'Apollon, en réalité grand complexe thermal de l'époque impériale.

Le nom Averne dérive du grec  άορνος  (sans oiseau) probablement à cause des émanations de gaz qui empêchaient aux oiseaux de pouvoir y vivre. La légende raconte que dans une galerie de ses rives, se trouve la pseudo grotte de la Sybille d'où Virgile fait entrer Enée dans le monde des morts.

Le nom du lac Lucrino dérive de “profit” qui provenait des élevages d'huitres et de poissons que le sénateur romain Sergius Orata avait créés en 90 av. JC.

Les deux lacs faisaient partie du Portus Julius réalisé en 37 av. JC par Agrippa par volonté d'Octavien, en même temps que la Grotte de Cocceio, tunnel creusé dans le tuf qui reliait le bassin avec le port de Cumes.

Le Portus Julius  était un port militaire jusqu'à la réalisation du nouveau port de Misène suite à l'ensablement du lac de Lucrino.

L'éruption en 1538 du Mont Nouveau, bouleversa la morphologie des lieux en détruisant les constructions et les thermes. Les restes de la Villa de Cicéron disparurent et il ne resta qu'un dixième du lac de Lucrino.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 07-04-2018 à 08:41:36

Les Lampades ou Avernales.

 

 

Les Lampades ou Avernales étaient des Nymphes souterraines des Enfers.

 Zeus pour remercier Hécate, déesse de l'ombre et des morts, de son aide lors de la Gigantomachie*, les avait offertes à la triple déesse. Elles l'aidaient, portaient des torches allumées (Leurs noms est à l'origine du mot lampadaire), participaient au mystère d'Eleusis en l'honneur de Déméter. 

Léthé (la rivière qui plongeait dans l'oubli ceux qui buvaient son eau) était aussi une Nymphe Avernale.

 Les Avernales tenaient leur nom du lac Averne en Italie du sud près de Naples, car on croyait qu'on pouvait entrer par le lac dans le monde des Enfers, ainsi que le fit Enée avec l'aide de la Sibylle.

Les Lampades servaient leur maîtresse sans sourciller, portant des flambeaux pour l'éclairer dans l'obscurité de la terre et des Enfers. La lumière de leurs flambeaux donnait des visions aux mortels et les faisaient souvent sombrer dans la folie.

Les Lampades se battaient avec leurs flambeaux, tout comme Hécate pendant la guerre des dieux.

 

 

 

 

                                              Lampades ------> lampadaires.

 

* Gigantomachie : Dans la mythologie grecque, combat des Géants contre les dieux.

 

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 01-04-2018 à 08:55:51

Gloire?

Coupe de la ligue- Finale.

 

 

 

« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.* »

 

                                 Pierre Corneille : Le Cid (1636)

 

 

 

 

*  Le Comte à Don Rodrigue.

 

Ne cherche point à faire un coup d’essai fatal ;

 Dispense ma valeur d’un combat inégal ;

 Trop peu d’honneur pour moi suivrait cette victoire :

 À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

 On te croirait toujours abattu sans effort ;

 Et j’aurais seulement le regret de ta mort.

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 28-03-2018 à 13:05:49

L'absent.

 

  

«Qui est mort ou absent, n'a ami ni parent.»

Proverbe français ; Trésor des sentences (1568)   

   

«Lâche qui dit du mal des absents, ou qui parle trop bien des présents.»

Proverbe français ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

 

«Qui te craint présent te nuira absent.»

Proverbe français ; Dictionnaire des proverbes et idiotismes français (1827)

 

«Les absents tombent bientôt dans l'oubli.»

Proverbe espagnol ; Dictionnaire des sentences et proverbes espagnols (1892)

 

«L'absent porte son excuse avec lui.»

Proverbe arabe ; Proverbes et locutions arabes (1835)

 

«Jamais l'absent n'est innocent.»

Proverbe espagnol ; Dictionnaire des proverbes et idiotismes espagnols (1827)

 

«Les présents valent toujours mieux que les absents.»

Proverbe français ; Sentences et proverbes (1892)

 

«Quand l'un est trop longtemps absent, un autre le remplace.»

Proverbe latin ; Proverbes et dictons latins (1757)

 

«Le corps est bien présent, mais souvent l'esprit est absent.»

Proverbe latin ; Proverbes et dictons latins (1757)

 

«Qui est absent a toujours tort.»

Proverbe italien ; Proverbes traduits en italien (1882)

 

«Les absents que l'on aime s'éloignent chaque jour davantage.»

Proverbe japonais ; Proverbes du Japon (1895)

 

«Là où le maître de la maison est absent, les crapauds grimpent aux bananiers.»

Proverbe tanzanien ; Proverbes de la Tanzanie (1992)

 

«Les absents sont vite oubliés.»

Proverbe français ; La fleur des proverbes français (1853)

 

«Quand le chat est absent, les souris sortent le tam-tam.»

Proverbe sénégalais ; Proverbes malinkés du Sénégal (1876)

 

«On médit des absents, mais on craint les présents.»

Proverbe zaïrois ; Proverbes luluwas du Zaïre (2002)

 

«Si le diable est absent, il y a toujours une diablesse qui le représente.»

Proverbe danois ; Dictionnaire des proverbes danois (1757)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article